Le numéro d’urgence “112” est le seul numéro d’urgence que vous pouvez appeler gratuitement, dans toute l’Europe, si vous avez besoin de l’aide urgente des services d’incendie, d’une équipe médicale ou de la police.

Si vous appelez, en Belgique, le numéro d’urgence 112 pour la police, vous serez transféré au numéro d’urgence 101. Vous pouvez, de ce fait, perdre un temps précieux. Si vous avez besoin de l’aide urgente de la police, nous vous conseillons dès lors de former directement le 101.

En un seul appel, vous recevrez toute l’aide dont vous avez besoin.

Si vous êtes dans une situation de détresse et que vous appelez le numéro d’urgence “112”, vous serez amené à communiquer les informations nécessaires à un opérateur du centre d’urgence. Sur la base de ces renseignements, l’opérateur détermine le type d’aide dont vous avez besoin et vous envoie une équipe médicale, un service d’incendie et/ou la police pour vous venir en aide.

Vous pouvez entrer en communication avec les centres d’appel 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Les opérateurs au sein des centres d’urgence sont toujours prêts à vous aider en cas de besoin. Ils vous rassurent, vous indiquent ce que vous devez faire, vous conseillent et préviennent alors les services de secours nécessaires.

Distribuez l'infographique 112

Les opérateurs et calltakers des centres d'appels urgents 112 et 101 traitent plus de 6 millions d'appels chaque année. Ils sont toujours prêts à vous aider en cas de besoin. Ils vous rassurent, vous indiquent ce que vous devez faire, vous conseillent et préviennent ensuite les services de secours nécessaires. Pourtant, trop de personnes appellent encore les centres d'appels urgents pour des futilités. En Belgique, plus d'un appel sur quatre vers un centre d'appels urgents ne constitue pas une urgence. Ces appels inutiles concernent des demandes d'informations de contact, mais également des "blagues", sans compter les insultes que nos opérateurs doivent parfois subir.
Si vous appelez les secours sans raison valable, vous empêchez les opérateurs de répondre aux appels urgents de personnes qui en ont réellement besoin et qui sont parfois en danger. Elles doivent donc attendre plus longtemps avant d'obtenir une réponse et avant l'intervention des secours.

Aidez-nous à réduire le nombre d'appels inutiles vers les numéros d'urgence en informant votre famille et vos amis des cas dans lesquels ils doivent établir un appel urgent, et distribuez l'infographique 112.

Vous pouvez également retwitter ce message via notre compte Twitter « CivilSecurityBe » ou la page facebook « Intérieur - Binnenlandse Zaken ».